Peyrehorade Sport Rugby Pays d'Orthe : site officiel du club de rugby de PEYREHORADE - clubeo

Hasparren
Championnat
14
19
25 mars 2018 00:00
NC
00:00 - 25 mars 2018
NC
NC
NC

Hasparren - Peyrehorade : 14-19 (mi-temps : 14-3)

et Peyrehorade vit toujours...

De ce match, on retiendra d'abord la fin. On a vu les joueurs, pourtant frigorifiés et trempés jusqu'aux os, s'attarder longuement sur le terrain sous une pluie battante : ils voulaient partager avec leurs entraîneurs, leurs présidents et le public venu nombreux, cette victoire qui leur donne le droit de rêver encore à la qualification. On le saura un peu plus tard, ils ont fait mieux que Morlaas, leur adversaire direct, qui doit se contenter d'un match nul à Lourdes et qui ne possède plus que deux points d'avance au classement. L'instant était d'autant plus jouissif qu'une nouvelle fois, les Verts ont été capables de redresser une situation compromise (ils étaient menés 14-0 au bout de 20 minutes) pour finir par l'emporter.

Un mot sur le match, même s'il ne fut pas d'un grand niveau technique, pour des raisons que l'on comprend aisément. D'entrée de match, les haspandars jettent toutes leurs forces dans la bataille et dès la 4ème minute, le centre B. Minjou fait une belle percée, transmet à Duhalde, puis l'action, un instant bloquée par les Verts, rebondit et l'ouvreur Artayet fait une longue passe au pied à son ailier Harguindeguy qui file à l'essai. La tranformation, pourtant difficile, est réussie. Peyrehorade réagit et Iralde manque d'un rien une pénalité (poteau sortant). Mais il s'arrange pour perdre tous ses ballons en touche, laisse tomber beaucoup de ballons sur ses percussions de sorte que les basques ont beaucoup de ballons à jouer. Arrive la 20ème minute : les haspandars obtiennent une touche (suite à une pénalité) sur les 22 m de Peyrehorade. La prise est parfaite, un groupé pénétrant se met en place et emporte tout sur son passage. Humiliation, essai de pénalité et 14 points à remonter... Deux minutes plus tard, Iralde réussit quand même à mettre une pénalité (14-3). Hasparren, qui récupère beaucoup de ballons en mêlée et en touche, continue à mettre la pression, les Verts résistent mais ont du mal à éloigner le danger... Ils arrivent à la mi-temps sans concéder d'autres points. Mais on est quand même très inquiet surtout à cause de la touche calamiteuse qui ne donnait aucun signe d'amélioration (même à la fin de la première mi-temps, lorsque Mahamat a succédé à Bonnemayre pour les lancers).

Après la pause, le match change du tout au tout. Peyrehorade investit d'emblée le camp de Hasparren et développe un groupé pénétrant sous les poteaux adverses. Il obtient une pénalité qu'il joue rapidement à la main et en obtient une autre dans la foulée. Vu les conditions météo et tous les ballons tombés et à tomber, le capitaine Cassagne sachant que le mieux est l'ennemi du bien, juge alors plus sage de ne pas insister et de prendre les 3 points (14-6). A partir de là, Peyrehorade domine outrageusement les débats. Le jeu au près des avants Verts et leurs groupés pénétrants mettent à mal la défense adverse qui montre des signes de fatigue. Un groupé pénétrant est à nouveau écroulé, Hasparren écope d'un carton blanc et Iralde ajoute 3 points (14-9). Mais c'est en touche qu'intervient le plus gros changement. Peyrehorade fait une moisson abondante dans ce secteur, avec notamment Darmanthé puis Adami. Hasparren ne cherche même plus à contrarier les lancers adverses. Que s'est-il passé pour changer à ce point le cours des choses ? On ne le sait, et comme pour les tours de magie, on n'a pas cherché à le savoir. Peyrehorade joue aussi un peu mieux au pied et porte le jeu chez l'adversaire. Malgré tout, le temps passe et on n'est guère rassuré. A la 70ème minute, suite à un débordement de Julien Bourlon, Hasparren concède une touche. Peyrehorade la joue vite et obtient une nouvelle pénalité que convertit Iralde (14-12). Encore une pénalité et c'est bon, se dit-on alors. Elle arrive en toute fin de match, à 35 m des poteaux. Mais à ce moment là, un moment d'énervement de ceux d'en face oblige l'arbitre à faire un long déplacement pour remettre de l'ordre. Il revient à la pénalité... mais se trompe de ligne (il faut dire, avec ce chantier...) et là, les 35 m deviennent 45 m, ça fait un peu loin pour Iralde. Mais c'est un mal pour un bien. La pénalité n'est pas tentée et est convertie en pénaltouche. Darmanthé prend bien le ballon, un groupé pénétrant s'organise et avec le renfort des trois-quarts, il franchit la ligne. Essai collectif, annonce l'homme au micro, c'est pas faux mais on a appris plus tard que le ballon aplati était dans les mains de Julien Bourlon et c'est donc à lui que l'on attribuera l'essai. 14-17. On fait d'avance le deuil de la transformation, car celle-ci est du bord de la touche, avec un ballon lourd et des jambes qui le sont tout autant. Mais on s'inquiète pour rien : Iralde transforme et nous voilà à 14-19. A ce moment-là, alors qu'il reste quelques minutes à jouer, on ne s'inquiète pas trop parce qu'on ne voit pas comment les basques, lessivés et rincés, pourraient marquer un essai. De fait, les dernières minutes seront relativement tranquilles.

Peyrehorade, une nouvelle fois, a su changer le cours d'un match bien mal parti grâce à un engagement de tous les instants mais aussi une certaine lucidité dans les instants critiques.

Jean-François Peyrucat

 

TEMPS : Pluie très dense, terrain détrempé, boueux par endroits – SPECTATEURS : environ 500 – ARBITRE : Aurélien Laloo (comité Béarn).

 

La déclaration faite à Sud-Ouest

Jean-Noël Minjou, président d’Hasparren : « Nous réalisons une excellente première mi-temps. En seconde période nous sommes pénalisés de tous les côtés, c’est très frustrant. On ne comprend pas ce changement de situation. »

 

Pour Hasparren : 2 E de Harguindeguy (4e) et de pénalité (21e) - 1 transformation de Orard (4e)

1 carton blanc : Barbace (57e)

Pour Peyrehorade : 1 E de Julien Bourlon (76e) - 1 T (76e) et 4 P (23e, 46e, 57e, 71e) de Iralde

 

Les équipes

Hasparren : Orard – Etcheberry, B.Minjou, Duhalde, Harguindeguy – Doillet (m), Artayet (o) – Ristat, Darritchon, F.Darquy – Berhondo, Barbace- C.Minjou, V.Etchepare, M.Darquy.
Entrés en jeu : Juzan, Rodriguez, Jacquemin, N.Etchepare, Galtier, Bilbao, Larronde.

Peyrehorade : Discazeaux – Iralde, Garcia, M. Bourlon, Teiletche – (o) Gatuingt, (m) Cibé – Cassagne, Darmanthé, Dubois – Darricau, Garcès – Mahamat, Bonnemayre, Darrieumerlou.
Entrés en jeu : Lescoulié, Peyres, Adami, Sandrez, Azalbert, J. Bourlon, Berraute.

 

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P G P G G P

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

classement club points joués gagnés nuls perdus + - Diff essais + essais- Bo Bd
1 Nafarroa 75 22 16 0 6 504 285 219 58 28 7 4
2 Orthez 74 22 16 0 6 497 312 185 45 23 5 5
3 Mauléon 73 22 15 1 6 508 312 196 58 21 6 5
4 Morlaas 64 22 13 1 8 499 331 168 54 21 6 6
5 Peyrehorade 61 22 13 0 9 436 417 19 38 36 1 8
6 St-Paul-lès- Dax 53 22 11 1 10 368 395 -27 37 33 3 4
7 Boucau-Tarnos 50 22 10 1 11 420 412 8 33 40 1 7
8 Hagetmau 43 22 9 0 13 354 459 -105 26 39 1 6
9 Lourdes 37 22 8 2 12 384 476 -92 34 48 0 5
10 Hasparren 33 22 6 1 15 329 488 -159 26 51 1 6
11 Aire-sur-l'Adour 33 22 6 1 15 319 546 -227 30 59 3 4
12 Ger Serron Bedeille 24 22 4 2 16 337 522 -185 25 65 0 4
piliers
talonneurs
2ème ligne
3ème ligne
demi de mêlée
demis d'ouverture
trois-quarts
arrières

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

LES U6 VAINQUEURS DU TOURNOI DE ST-PAUL-LÈS-DAX

Le matin les U6 affrontent Capbreton (victoire 5-2), Narosse ( victoire 4-2), St-Paul-lès-Dax (victoire 4-2) et enfin PouillonHabasLabatut (match nul 2-2). Belle matinée, les enfants se battent et font preuve de beaucoup de courage. Ils terminent 2ème à égalité de points avec PHL premier.

Au classement général de la matinée, ils se retrouvent 3ème à égalité avec PHL et Dax .

L’après-midi, dans une poule relevée composée des 5 premiers du classement général de la matinée, ils ont affronté successivement Soustons (2-2), Dax  (victoire 3-1), PHL (2-2) et Tyrosse (victoire 5-2).

Peyrehorade est la seule équipe à ne pas connaître la défaite sur ce tournoi et termine premier. Bravo à nos petits champions.

FAITES PROFITER LE CLUB DE VOS TOOKETS

Vous avez une carte de crédit ou un compte sur livret à la Caisse Aquitaine du Crédit Agricole? Alors, vous pouvez aider le Peyrehorade Sports Pays d'Orthe sans qu'il vous en coûte un euro. Comment ? Tout d'abord, en ouvrant (si ce n'est déjà fait) votre espace personnel sur le site de votre banque (onglet "Accéder à mes comptes"). Dès lors, un compte Tookets est créé à votre nom et chaque fois que vous utiliserez votre carte ou votre livret, la banque créditera votre cagnotte "Tookets" (vous n'avez rien à faire, c'est automatique). Ces Tookets, vous ne pouvez pas en profiter vous-mêmes mais vous pouvez en faire don à une association de votre choix, inscrite au programme Tookets de votre caisse. Le Peyrehorade Sports Rugby est de celles-là. Donc, aux moments que vous choisirez, vous pouvez verser tout ou parte de vos tookets à votre club de coeur, où ils seront alors convertis en euros sonnants et trébuchants (à raison de 100 Tookets pour 1 euro). Ce sont des petites sommes mais les ruisseaux font les rivières...

Sur votre espace personnel, vous pouvez consulter à tout moment le montant de votre cagnotte Tookets (la banque vous enverra également périodiquement un mail pour vous en avertir).