Peyrehorade Sport Rugby Pays d'Orthe : site officiel du club de rugby de PEYREHORADE - clubeo
Championnat
22
19
18 mars 2018 00:00
Mauléon
NC
00:00 - 18 mars 2018
NC
NC
NC

A la fin du compte-rendu du match, vous trouverez le texte d'entretiens que nous avaient accordés le Président Jean-Louis Bareigts et les co-entraîneurs Régis Castetbon et Thierry Ferrand avant le match.

 

Peyrehorade – Mauléon : 22-19 (mi-temps : 16-10)

Peyrehorade a vaincu le signe indien

Après la pluie, le beau temps : ce dimanche, Peyrehorade, c'était ça. La pluie diluvienne d'avant-match avait cédé la place à un beau temps printanier, un peu venteux. Le proverbe est aussi à prendre au figuré : Peyrehorade a enfin battu Mauléon qu'il n'était pas parvenu à battre depuis une dizaine d'années....

Pour ce match, on a retrouvé les Verts que l'on avait vus il y a un mois face à Morlaas, hypermotivés. Un manque de réussite au pied leur avait coûté le match contre les béarnais. L'histoire n'a pas bégayé et c'est grâce au pied qu'ils ont gagné ce dimanche. Il a fallu attendre les derniers instants du match, alors que les deux équipes sont à égalité. Peyrehorade bénéficie d'une pénalité aux 30m, plutôt bien placée, un peu comme celles que Sexton et Trinh Duc avaient ratées la veille. Mais Iralde, c'est autre chose, il ne tremble pas et donne la victoire aux siens. Si cette victoire est belle, elle avive un peu les regrets de la défaite contre St Paul il y a deux semaines. Sur le coup, on avait incriminé les blessures survenues en cours de match mais il n'y avait sans doute pas le surplus de motivation que l'on a vu face à Mauléon.

Le match, maintenant. Le terrain, humide, n'était pas propice aux attaques mais les deux équipes ont quand même eu le mérite d'envoyer du jeu, impliquant tout le monde, avants et lignes arrières. Et il y a eu 4 essais, tous marqués dans la première demi-heure. Peyrehorade a ouvert le bal en marquant par Discazeaux dès la 4ème minute, consécutivement à une touche suivie d'un jeu au près, fait de percussions. Deux minutes plus tard, c'est déjà le tour de Mauléon : il dégage au loin depuis ses 40 m, l'ailier Ascary monte bien et profite d'un cafouillage de la défense (le soleil de face, peut-être, tellement on en a perdu l'habitude...). Un peu comme s'il était géné d'avoir marqué cet essai de raccroc, Mauléon marque 10 minutes plus tard un essai de toute beauté. L'action démarre à nouveau au niveau des 40 m, une attaque classique se développe, le centre Garicoix transperce la défense et aplatit après une belle course. Il faut attendre 20 minutes à peine pour voir le dernier essai de l'après-midi. Peyrehorade, qui joue alors à 15 contre 14, bénéficie d'une pénalité près de la ligne, qu'il joue à la main : le pack, rejoint par une bonne partie des lignes arrière, franchit la ligne et c'est Sandrez qui aplatit. Les landais repassent devant au score (13-10) et se détacheront petit à petit (19-10 à la 44ème minute) mais ils verront fondre ensuite leur avance et se feront rejoindre à 5 minutes de la fin (19-19). Il faudra attendre les derniers instants du jeu pour sceller le sort du match.

Pour le reste, on a vu une partie dans laquelle les deux équipes ont joué dans un bel état d'esprit. La plupart des attaques n'ont pas amené de réel danger et se sont terminées par des en-avants et des récupérations de ballons par l'adversaire. Mauléon a été plus précis et performant dans le jeu au pied, et n'a pas hésité à éloigner le danger. A l'inverse, Peyrehorade a eu davantage de mal à se défaire de la pression, redonnant des ballons de relance à l'adversaire. Mais grâce à une débauche d'énergie et un supplément d'âme, il l'a emporté.

Peyrehorade se trouve à 4 points de la dernière place qualificative (Morlaas, qui a gagné avec le point de bonus offensif). Le calendrier de fin de saison est difficile, mais la qualification n'est pas enterrée car le programme de Morlaas n'est pas non plus une sinécure : déplacements à Lourdes et Boucau, réception de Orthez (premier)...

Reste la question lancinante : l'état des troupes. Comme face à St Paul, il y a 8 jours, plusieurs joueurs n'ont pas fini le match. Berraute est sorti sur blessure et Pasquier n'est pas revenu à la mi-temps. Cassagne a été une nouvelle fois très secoué et Gatuingt, qui a officié à l'ouverture en deuxième mi-temps, est resté sur le terrain bien que perclus de crampes. Le coaching, qui a été à l'évidence une belle gestion des ressources humaines, s'apparentait à celui d'une équipe de basket, de hand ou de hockey, avec des entrées, des sorties et des retours multiples...

Jean-François Peyrucat

 

TEMPS : Beau, terrain détrempé – SPECTATEURS : 618 – ARBITRE : Damien Défendi (comité Périgord Agenais)

 

Les déclarations faites à Sud-Ouest

Régis Castetbon, co-entraîneur de Peyrehorade : « Il nous fallait gagner pour encore espérer la qualif, c'est fait ! On a montré un tout autre état d'esprit que dimanche dernier, tout le monde a tout donné et on est récompensé ».

Jacques Vergez, co-entraîneur de Mauléon : « On est déçus de ce résultat. On a été dominés en première mi-temps, il nous a manqué des munitions. Il reste trois matchs, on ne se fixe pas d'objectif, si ce n'est d'aller le plus haut possible ».


Les déclarations faites à Rugby Amateur

Régis Castetbon (Entraineur de Peyrehorade) : « Ce match contre cette belle équipe de Mauléon que notre club n‘avait plus battu depuis une décennie était notre dernière chance de conserver mathématiquement un espoir de qualification. Le chef de troupe Cyril Cassagne a donné le tempo et malgré 3 joueurs sortis sur blessure avant la mi-temps, tout le monde a mis le vert de chauffe. Notre buteur, avec un toit du stade pourtant pas fermé, a fait basculer le match en notre faveur. En ce week-end de Saint Patrick, les Verts de Dabadie gardent l‘espérance ».

Cyril Cassagne (Capitaine de Peyrehorade) : « On avait à cœur de se racheter de notre mauvais match de dimanche dernier. C‘est fait ! On a livré un match très sérieux qui nous permet de gagner contre une belle équipe qui venait chercher un résultat. Cette victoire nous permet de continuer à croire à la qualification ».

 

Pour Peyrehorade : 2 E de Discazeaux (4e) et Sandrez (29e) – 4 P de Discazeaux (19e) et Iralde (40e, 44e et 81e)

Pour Mauléon : 2 E de Ascery (8e) et Garicoix (15e) – 3 P de Ascery (50e, 57e et 74e)

1 carton blanc : Dunate (26e)

 

Les équipes

Peyrehorade : Berraute – Teiletche, J. Bourlon, M. Bourlon, Discazeaux – Pasquier (o), Gatuingt (m) – Cassagne, Darmanthé, Sandrez – Darricau, Garcès – Lescoulié, Mahamat, Dufau

Remplaçants : Bonnemayre, Darrieumerlou, Adami, Dubois, Cibé, Garcia, Iralde

Mauléon : Larroque -Ascery, Garicoix, Barberarena, Bordenave – Suhit (o), Coupau (m) – Orabé, Cazobon, Aramburu – Dunate, Capdevielle – Chabannes, Cortzi, Goyheneche -

Remplaçants : Arla, Derdoy, Sallaberemborde, Héguiaphal, Rosier, Claverie, Etchegoyen

 

Entretien avec Jean-Louis Bareigts – co-Président

« Il faut tout donner, pour au moins trois bonnes raisons »

Il reste quatre matchs, la qualification n'est pas inaccessible. Il faut surtout veiller à bien terminer cette saison... Et ce pour au moins trois raisons.

Ce dimanche, c'est Mauléon, une équipe référence qui pratique un rugby ambitieux. Nous devons nous mettre à leur niveau. Nous n'avons pas la prétention de leur donner une leçon mais nous ne devons pas en recevoir non plus...

Il faut que les derniers matchs soient à la hauteur de ce qui a été fait jusqu'ici. Il ne faut pas qu'une fin de saison en demi-teinte vienne tout gâcher. Il faut se souvenir d'où on vient et ne pas donner raison aux sceptiques qui pensaient en début de saison qu'on ne se relèverait pas du départ de joueurs importants. Mais grâce à ceux qui nous rejoints, et grâce aux jeunes qui se sont révélés, notre club a pu tenir son rang.

Une bonne fin de saison, c'est aussi créer une dynamique pour vivre une intersaison sereine et attaquer la prochaine saison sur de bonnes bases. Il faut donc s'appliquer et s'impliquer.

Enfin, et j'aurais pu commencer par ça, il faut réserver une belle sortie à nos entraîneurs Régis Castetbon et Thierry Ferrand. Ils nous quittent en fin de saison, ils ont accompli un travail formidable en faisant remonter le club en Fédérale 2 et en lui donnant un fond de jeu qui stimule toutes nos équipes de jeunes. Ils sont restés impliqués jusqu'au bout, à vous les joueurs d'être à leur niveau...

 

Entretien avec les entraîneurs Régis Castetbon et Thierry Ferrand


« On est toujours là ! »

Après les derniers résultats, quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ? Croyez-vous encore possible la qualification ?

Régis Castetbon

Thierry Ferrand

 Régis Castetbon. On s'est sérieusement compliqué la tâche suite à notre défaite à domicile dimanche mais il reste 4 matchs et pour tout le monde le scénario de la fin de saison est inconnu...


Thierry Ferrand. On y croit toujours ! L'espoir fait vivre...

Dans toutes les divisions, on voit que des équipes laissent filer des matchs, et celles qui s'accrochent en permanence finissent par lâcher prise (Bayonne, Dax,...). A notre niveau de Fédérale 2, est-ce que ce n'est pas un peu la même chose, comme semble le montrer la défaite contre St Paul ?
Régis Castetbon. Je n'étais pas favorable aux poules de 12 dans le rugby amateur. Pour des clubs comme le nôtre qui sont comme nous de gros villages, les 4 matchs supplémentaires vont peser lourd dans le sprint final....
Thierry Ferrand. Le manque d'effectif, notamment à certains postes importants, est pénalisant lorsque les mêmes joueurs doivent enchaîner les matchs. Notre situation comptable au classement ne nous donne pas la possibilité de laisser filer un match quel qu'il soit. Nous sommes donc condamnés à ferrailler tous les dimanches. Et comme il faut laisser du temps au temps afin que nos jeunes joueurs puissent emmagasiner de l'expérience pour pouvoir postuler en équipe première, nous n'avons pas d'autres choix.  

Cette défaite face à St Paul vous a fait du mal, surtout que vous n'avez sans doute pas livré le match qu'il aurait fallu face à une équipe motivée qui jouait de surcroît sans pression. Il y a aussi tous ces joueurs qui n'ont pas pu finir le match, ou alors difficilement. Est-ce que vous sentez du découragement ?
Régis Castetbon. Il faut tourner la page et vite ne penser qu'à dimanche.  
Thierry Ferrand. Un sportif doit toujours se remettre en question, dans les bons moments, et dans les mauvais. Il faut tirer les leçons de notre mauvais match contre St Paul-lés-Dax qui est surtout une bonne équipe, et ne pas se réfugier derrière de fausses excuses. Donc pas de découragement, mais de l'optisme car nous ne sommes pas devenus mauvais du jour au lendemain. J'ai de l'espoir et de l'estime envers ce groupe de joueurs qui s'est toujours défoncé sur le terrain. Je suis certain qu'ils vont se reprendre ce dimanche face à une très bonne équipe de Mauléon.

Comment abordez-vous le match contre Mauléon ?
Régis Castetbon. Mauléon va chercher à décrocher une des deux premières places qualificatives afin d'aborder les 16ème de finale en situation favorable (match retour à maison). Nous n'avons pas le choix, il faut aborder ce match en mode révolte car dimanche dernier, on a brûlé notre dernier joker. 
Thierry Ferrand. Avec beaucoup d'humilité et l'envie de continuer l'aventure de cette saison, avec pour objectif la qualification. Ce sera dur, mais ce n'est pas impossible si les joueurs sont solidaires et qu'ils le désirent vraiment.

 

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P P G P G G

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

classement club points joués gagnés nuls perdus + - Diff essais + essais- Bo Bd
1 Nafarroa 71 21 15 0 6 489 273 216 58 26 7 4
2 Orthez 69 21 15 0 6 461 294 167 39 21 4 5
3 Mauléon 68 21 14 1 6 463 309 154 52 21 5 5
4 Morlaas 64 21 13 1 7 484 307 177 52 19 6 6
5 Peyrehorade 60 21 13 0 8 424 402 22 36 36 1 7
6 st.Paul Dax 53 21 11 1 9 349 363 -14 34 29 3 4
7 BTS 46 21 9 1 11 396 397 -1 31 38 1 7
8 Hagetmau 38 21 8 0 13 329 438 -109 23 39 0 6
9 Aire 33 21 6 1 14 316 501 -185 30 53 3 4
9 Lourdes 33 21 7 2 12 352 457 -105 30 45 0 5
11 Hasparren 32 21 6 1 14 308 463 -155 26 48 1 5
12 Ger Serron Bedeille 24 21 4 2 15 319 486 -167 23 59 0 4
piliers
talonneurs
2ème ligne
3ème ligne
demi de mêlée
demis d'ouverture
trois-quarts
arrières

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

FAITES PROFITER LE CLUB DE VOS TOOKETS

Vous avez une carte de crédit ou un compte sur livret à la Caisse Aquitaine du Crédit Agricole? Alors, vous pouvez aider le Peyrehorade Sports Pays d'Orthe sans qu'il vous en coûte un euro. Comment ? Tout d'abord, en ouvrant (si ce n'est déjà fait) votre espace personnel sur le site de votre banque (onglet "Accéder à mes comptes"). Dès lors, un compte Tookets est créé à votre nom et chaque fois que vous utiliserez votre carte ou votre livret, la banque créditera votre cagnotte "Tookets" (vous n'avez rien à faire, c'est automatique). Ces Tookets, vous ne pouvez pas en profiter vous-mêmes mais vous pouvez en faire don à une association de votre choix, inscrite au programme Tookets de votre caisse. Le Peyrehorade Sports Rugby est de celles-là. Donc, aux moments que vous choisirez, vous pouvez verser tout ou parte de vos tookets à votre club de coeur, où ils seront alors convertis en euros sonnants et trébuchants (à raison de 100 Tookets pour 1 euro). Ce sont des petites sommes mais les ruisseaux font les rivières...

Sur votre espace personnel, vous pouvez consulter à tout moment le montant de votre cagnotte Tookets (la banque vous enverra également périodiquement un mail pour vous en avertir).

 

 

NEWSLETTER

Pour vous tenir informé de tout ce qui se passe dans le club, bénéficier d'une avant-première des matchs et d'un compte-rendu de ceux-ci, vous pouvez recevoir la lettre électronique que nous éditions deux fois par semaine (en période de pointe).

Cette lettre est gratuite. Pour la recevoir, il suffit de vous inscrire en envoyant un mail à rugbypeyrehorade@gmail.com avec la mention "OK pour la lettre". Si la lettre se révèle être sans intérêt pour vous, il vous sera très facile de vous désinscrire.