Peyrehorade Sport Rugby Pays d'Orthe : site officiel du club de rugby de PEYREHORADE - clubeo

Aire Sur L'adour
Championnat
15
11
11 février 2018 00:00
NC
00:00 - 11 février 2018
NC
NC
NC

A la fin du compte-rendu de ce match, vous trouverez le texte d'un entretien "point de situation"

accordé par les entraîneurs avant la rencontre.

 

Aire-sur-l'Adour – Peyrehorade : 15-11 (mi-temps : 9-8)

Un point, on n'a pas tout perdu...

Bien sûr, on espérait mieux... et notamment que nos Verts ramènent une victoire de ce déplacement contre un mal classé, ce qui aurait amélioré leurs chances de se qualifier pour les phases finales. Au tout début du match, on était plutôt optimiste : l'équipe B venait de l'emporter brillamment en lever de rideau, ce qui était bon signe. Autre bon signe, témoignant de l'état d'esprit et du bon climat ambiant chez les Verts, Cyril Cassagne, notre capitaine meurtri, avait fait le déplacement et jouait les porteurs d'eau... Hélas, comme on le lira dans l'article rédigé par Jérémy Marti pour Sud-Ouest (voir ci-dessous), les Verts sont tombés sur une défense acharnée. Les Rouge-et-Noir, comme l'avaient annoncé les entraîneurs des Verts avant le match, ont joué pour ne pas perdre. Et ils ont gagné grâce à 5 pénalités. Les Verts n'ont sans doute pas eu le supplément d'âme qu'il aurait fallu pour une telle rencontre. Il est vrai que d'autres échéances encore plus relevées les attendent, et notamment la prochaine confrontation avec Morlaas, un concurrent direct pour la qualification.

De ce match, on retiendra l'essai de Dicazeaux, sur un ballon de récupération, au bout d'une course de 80 mètres et quelques dribles réussis en fin de parcours. On retiendra aussi que Peyrehorade a eu plusieurs bonnes occasions sur pénaltouche. Une a été tapée sans trouver la touche,... Un bon ballon gaspillé, et ce n'est pas la première fois ! Deux autres ont été bien jouées, avec de belles prises et une bonne agglomération autour du sauteur mais le groupé pas pénétrant n'a pu franchir la ligne. Sur l'un d'eux, on ne jurerait pas que la défense adverse ait tout fait dans les règles... Il y a aussi deux échecs sur des tentatives de pénalité. Enfin, il y a le vent. Favorable aux aturins en première mi-temps, il est tombé ensuite...

Mais chipotons pas, Aire est allé cherché sa victoire "avec les dents". Et pour les Verts, une victoire sur Morlaas dimancheet on n'y pensera plus !

Et maintenant, voici comme promis l'article de Sud-Ouest de ce lundi :

"Aire s’est offert une précieuse victoire dans le derby landais, grâce à un courage et une solidarité défensive exemplaires. « On a enfin retrouvé nos valeurs essentielles. Nos adversaires étaient coriaces mais grâce à une belle cohésion et une grosse envie on a réussi à l’emporter », confiait, heureux, le président aturin Fabrice Lacaze. Dès l’entame hier après-midi, les signes d’une issue positive étaient palpables. Le premier quart d’heure est à l’avantage des locaux, grâce à une bonne possession et une occupation du terrain habile. Le capitaine Benjamin Delhoste récompensait ainsi les siens en inscrivant deux pénalités. Peyrehorade a l’occasion de répliquer après l’expulsion temporaire du pilier Benquet mais préfère jouer la pénaltouche, sans réussite. Discazeaux prend ses responsabilités à la demi-heure de jeu en inscrivant sa première pénalité.

« Sérieux, Aire-sur l'Adour poursuit son sérieux dans toutes les phases de jeu, mais une faute de main parfaitement exploitée au pied par le même Discazeaux permet aux visiteurs d’inscrire en contre le premier essai de la rencontre. La situation n’assomme pas pour autant les rouge et noir, qui restent appliqués et concentrés pour faire jeu égal et tenter de développer un rugby de mouvement assez efficace. Peu avant la pause, Benjamin Delhoste ajoute une nouvelle pénalité qui redonne l’avantage aux Aturins (9 à 8), dans une rencontre finalement ouverte.

« La deuxième période reprend sur de bonnes intentions des deux côtés, avec la volonté de part et d’autre de jouer. Aire reste particulièrement efficace en défense, mais joue à nouveau à quatorze à la suite d’un nouveau carton pour Benquet, coupable d’un plaquage haut. Malgré la supériorité numérique, les Peyrehoradais ne parviennent pas à scorer davantage, la formidable défense locale étant à l’honneur. « Nous avons buté sur la grosse envie de survivre d’Aire, ils ont réussi à désorganiser nos systèmes », expliquait Régis Castetbon, l’entraîneur de Peyrehorade, après la rencontre. Effectivement, l’effort collectif pour s’offrir un brin d’espoir pour le maintien est à saluer. Même si au final la rencontre a été serrée, Aire semble dur à battre quand il montre ce visage. Un état d’esprit que salue le capitaine Benjamin Delhoste : « Celle-là, il nous la fallait. On a été la chercher tous ensemble grâce à une volonté sans faille. Il faut que cet état d’esprit perdure ». Les visiteurs n’ont pas pour autant démérité dans leur prestation et ne se découragent pas pour la suite. « Il nous faudra, quoi qu’il arrive, des victoires à l’extérieur, sans oublier de rester maîtres à la maison, c’est indispensable s’il on veut se qualifier », concluait Régis Castetbon, le coentraîneur peyrehoradais. "

D P et J-FP

Ils ont dit (déclarations faites sur internet à rugbymateur)

Thierry Ferrand (entraîneur de Peyrehorade) : « Temps plus que maussade avec pluie continuelle et terrain lourd. Avantage aux mastocs lando-bearnais qui ne demandaient pas autre chose pour pratiquer un rugby restrictif qui convient à une équipe en danger pour le maintien. Nous n‘avons pas su nous adapter à ce rugby d‘hiver. A l‘inverse de notre équipe B qui elle, réduite à 16 unités avant le coup d‘envoi de son match, a su imposer sa patte sur l‘adversaire. Vivement le printemps et ses pâquerettes, et les filles en mini-jupe au bord de la main-courante! »

Régis Castetbon (entraîneur de Peyrehorade) : « Encore une fois, un dimanche avec les paramètres pluie-vent-boue. Et surtout une équipe aturine sur-motivée en opération survie avec un buteur à 100 % qui a étouffé notre équipe pas assez mordante. »

 

Lieu Aire-sur-l’ Adour. Spectateurs 500. Arbitre François Paulay (comité Côte d'Argent) Paulay (Côte-d’Argent). Mi-temps 9-8.

 

Pour Aire 5 pénalités de Delhoste (4e, 13e, 36e, 46e, 53e).

Pour Peyrehorade 1 essai de Discazaux (31e), 2 pénalités de Discazaux (29e, 48e)

 

Les équipes

Aire-sur-l'Adour
Benquet, Cazalot, Zanibellato - Bordes, Magni - Cumplido, Loutaunau, Lanauve – Rebeille (m), J-B Loubeyre (o) - V. Lacellerie, F. Delhoste, Dubois, B. Delhoste (cap) - M. Lacellerie
Sont entrés : Bop, Laplace, Perrain, Laffargue, M. Loubeyre, Lagrave, Canut.

Carton blanc : Benquet (23e) - Carton jaune : Benquet (45e)

 

Peyrehorade
Darrieumerlou, Bonnemayre, Mahamat - Thomas Garcès, Adami - Sandrez (cap), Darmanthé, Darricau - Cibé (m),  Pasquier (o) - Discazeaux, Garcia, Maxime Bourlon, Iralde - Berraute.
Sont entrés : Lescoulié, Dufau, Ambassa, Gatuingt, Julien Bourlon, Teiletche.

 

Et maintenant, l'entretien "point de situation" accordé par les entraîneurs avant la rencontre.

La qualification est toujours envisageable. Comment se présente la fin de saison ?
Régis Castetbon. Avant tout, il faudra rester invaincu à Dabadie, surtout lorsque nous recevrons nos concurrents directs aux places qualificatives Morlaas et Mauléon, car ces matchs compteront double. Il est évident qu'il faudra aussi prendre des points à l'extérieur et pour cela il ne faut pas attendre le dernier match à Nafarroa .
Aire, qui joue le maintien, est donc une proie toute indiquée...
Thierry Ferrand. Nous ne sous-estimerons pas notre adversaire du jour, qui mérite notre respect. Face à une équipe qui va jouer pour ne pas perdre, nous allons jouer notre jeu habituel dont le système est rodé et connu de nos joueurs.


Dans la composition de votre équipe, il n'y a habituellement que deux joueurs sur le banc pour couvrir les postes du 9 au 15. Pourquoi ne puisez-vous pas davantage dans le réservoir de l'équipe B ?
Thierry Ferrand.Tout simplement parce qu'on ne peut pas ! Lors de notre dernier match contre Boucau-Tarnos, sur la feuille de l'équipe fanion, il y avait 8 joueurs 3/4 seniors qui évoluent habituellement dans cette équipe (7 titulaires et un remplaçant). Il y avait un deuxième remplaçant. Celui-ci, issu de l'équipe Belascain (seniors de moins de 21 ans), avait joué une mitemps dans l'équipe B en lever de rideau. Puiser dans l'équipe B ? Ce même jour, dans les lignes arrière de l'équipe B, il n'y avait qu'un seul joueur ayant plus de 21 ans... Dans ces conditions, il est difficile de faire autrement ! L'effectif est maigre et il faut composer avec...

Votre effectif, qui était déjà juste, est devenu très limite avec les blessures. Où en êtes-vous de ce côté-là ? Régis Castetbon. Devant, notre capitaine Cassagne (3ème ligne centre) n'est pas rétabli et Dubois (flanker) sera absent. Par contre, Lescoulié et Dufau (deux première ligne) seront là. Thierry Ferrand. Derrière, notre ouvreur Pasquier est également de retour. Nous avons une autre bonne nouvelle : Julien Bourlon (ancien capitaine) sort de sa retraite sportive et pourrait rechausser les crampons pour ce match contre Aire....

Quels sont les arguments de Peyrehorade pour finir dans le quatuor de tête ?
Régis Castetbon. Il faudra tous nos atouts, physique, technique et mental mais certainement aussi un peu de chance...
Thierry Ferrand. ...et aussi l'envie d'avoir envie... de se qualifier !

Pour terminer, une question récréative. Où plutôt, retour sur une question posée fin novembre. Nous vous interrogions alors sur la quasi-disparition du jeu au pied d'occupation et des chandelles. On vous rappelle vos réponses d'alors...
Régis Castetbon.De plus en plus d'équipes profitent de ces ballons rendus pour enclencher leur jeu... Le rugby ping pong est révolu.
Thierry Ferrand. La conservation du ballon est privilégiée, sauf en dernier recours. Il faut assurer la continuité du jeu et l'utilisation du ballon. Ballon tapé, ballon rendu et perdu.


...Samedi dernier, il y a eu France-Irlande où les Verts ont pratiqué ce jeu d'un autre temps. Qu'en dites-vous ? Thierry Ferrand. Avec les conditions climatiques de ces derniers temps, le jeu au pied d'occupation est revenu à la mode, notamment en raison des terrains boueux sur lesquels il est difficile de se déplacer. Avec la pluie, c'est dur de manipuler le ballon sans faire des fautes de main. Mais le jeu au pied haut type chandelle est d'actualité dans l'animation offensive notamment lorsque des ailiers sont athlétiques et aériens pour le récupérer "sur la tête" de leur vis-à-vis (cf Irlande). CQFD
Régis Castetbon. Après France vs Irlande, j'ai constaté que notre équipe nationale avait reproduit un fait d'arme d'une équipe de Fédérale 2 que l'on connaît, incapable de réceptionner un dernier renvoi et se faire punir sur un drop de la dernière chance (NDLR. Autant dire que la fin du match de barrage Peyrehorade-Nafarroa en fin de saison dernière, qui avait vu l'élimination des nôtres, n'est pas encore digérée !).

Propos recueillis par Jean-François Peyrucat

 

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G P G G G P

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

classement club points joués gagnés nuls perdus + - Diff essais + essais- Bo Bd
1 Nafarroa 75 22 16 0 6 504 285 219 58 28 7 4
2 Orthez 74 22 16 0 6 497 312 185 45 23 5 5
3 Mauléon 73 22 15 1 6 508 312 196 58 21 6 5
4 Morlaas 64 22 13 1 8 499 331 168 54 21 6 6
5 Peyrehorade 61 22 13 0 9 436 417 19 38 36 1 8
6 St-Paul-lès- Dax 53 22 11 1 10 368 395 -27 37 33 3 4
7 Boucau-Tarnos 50 22 10 1 11 420 412 8 33 40 1 7
8 Hagetmau 43 22 9 0 13 354 459 -105 26 39 1 6
9 Lourdes 37 22 8 2 12 384 476 -92 34 48 0 5
10 Hasparren 33 22 6 1 15 329 488 -159 26 51 1 6
11 Aire-sur-l'Adour 33 22 6 1 15 319 546 -227 30 59 3 4
12 Ger Serron Bedeille 24 22 4 2 16 337 522 -185 25 65 0 4
piliers
talonneurs
2ème ligne
3ème ligne
demi de mêlée
demis d'ouverture
trois-quarts
arrières

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

FAITES PROFITER LE CLUB DE VOS TOOKETS

Vous avez une carte de crédit ou un compte sur livret à la Caisse Aquitaine du Crédit Agricole? Alors, vous pouvez aider le Peyrehorade Sports Pays d'Orthe sans qu'il vous en coûte un euro. Comment ? Tout d'abord, en ouvrant (si ce n'est déjà fait) votre espace personnel sur le site de votre banque (onglet "Accéder à mes comptes"). Dès lors, un compte Tookets est créé à votre nom et chaque fois que vous utiliserez votre carte ou votre livret, la banque créditera votre cagnotte "Tookets" (vous n'avez rien à faire, c'est automatique). Ces Tookets, vous ne pouvez pas en profiter vous-mêmes mais vous pouvez en faire don à une association de votre choix, inscrite au programme Tookets de votre caisse. Le Peyrehorade Sports Rugby est de celles-là. Donc, aux moments que vous choisirez, vous pouvez verser tout ou parte de vos tookets à votre club de coeur, où ils seront alors convertis en euros sonnants et trébuchants (à raison de 100 Tookets pour 1 euro). Ce sont des petites sommes mais les ruisseaux font les rivières...

Sur votre espace personnel, vous pouvez consulter à tout moment le montant de votre cagnotte Tookets (la banque vous enverra également périodiquement un mail pour vous en avertir).

 

 

NEWSLETTER

Pour vous tenir informé de tout ce qui se passe dans le club, bénéficier d'une avant-première des matchs et d'un compte-rendu de ceux-ci, vous pouvez recevoir la lettre électronique que nous éditions deux fois par semaine (en période de pointe).

Cette lettre est gratuite. Pour la recevoir, il suffit de vous inscrire en envoyant un mail à rugbypeyrehorade@gmail.com avec la mention "OK pour la lettre". Si la lettre se révèle être sans intérêt pour vous, il vous sera très facile de vous désinscrire.