Peyrehorade Sport Rugby Pays d'Orthe : site officiel du club de rugby de PEYREHORADE - clubeo
Championnat
28
27
24 septembre 2017 15:30
Orthez
NC
15:30 - 24 septembre 2017
NC
NC
NC

Peyrehorade - Orthez : 28-27 (mi-temps : 15-14)

C'est du solide...

Il y a 8 jours, Peyrehorade gagnait à Lourdes. Victoire méritée mais peu convaincante. Des imprécisions à tous les niveaux, des mauls désintégrés, le manque de vitesse derrière laissaient craindre le pire avant de recevoir Orthez, une tête de gondole de la poule. Surtout que les béarnais s'en voulaient encore d'avoir laissé échappé le point de bonus offensif chez eux, contre St Paul lès Dax. D'entrée de match, les déferlantes Rouge, avec de la variété dans le jeu (passes au pied, jeu au large, relances des 22) ajoutaient à l'inquiétude... Mais les Verts montrent vite qu'ils allaient faire face, affichant une abnégation de tous les instants et une très bonne organisation défensive. Ils ne se font trouer qu'une fois, à la 19ème minute, sur une belle attaque en première main partie côté fermé et terminée par l'ailier Laguardette. Le score est alors de 6-14 mais les Verts ne sont pas débordés, ils prennent même le dessus par moments et mènent de belles attaques, notamment à la 38ème minute avec cette course déroutante de Berraute qui se termine par un en-avant sur la dernière passe. Quelques instants plus tard, on retrouve Berraute, cette fois-ci avec Discazeaux, et là aussi l'essai n'était pas loin. Pas d'essais mais des pénalités viennent concrétiser cet esprit d'entreprise. Iralde en marque trois, dont une juste avant la mi-temps, et voilà nos Verts qui virent en tête à la pause (15-14).

Drop gagnant à la dernière seconde

La deuxième mi-temps, maintenant. Regaillardi, Peyrehorade l'attaque pied au plancher et développe un très beau mouvement conclu par un essai de Berraute sur une passe au cordeau de Discazeaux, bien dosée pour éviter l'interception du Rouge d'en face qui n'attendait que ça. Mais non, en-avant, juge l'arbitre Aurélie Groizeleau, qui revient à une faute (plaquage haut). La pénalité, convertie en pénaltouche, aboutit à un essai de Bonnemayre sur groupé pénétrant, portant le score à 22-17. Orthez remet alors la main sur la partie, avec des attaques tranchantes qui viennent se briser sur une défense verte que l'on sent au bord de la rupture. Mais elle ne cède pas : No Pasaran ! Arrive la 56ème minute, carton blanc (faute technique) pour Bonnemayre. Dans la foulée, Orthez obtient une pénaltouche et marque un essai collectif sur groupé pénétrant. Quelques instants plus tard (64e), sur une pénalité marquée des 55 m, Bourassin porte l'avantage des siens à 22-27. Les Verts veulent y croire et un nouveau déboulé de Discazeaux est bien près d'aller derrière la ligne... Une pénalité de Iralde ramène les Verts sur les basques des béarnais (25-27 à la 71ème minute). Peyrehorade fait alors le forcing, joue au près et attend la pénalité de la gagne,... qui n'arrive pas. Pire, à deux minutes du terme, Orthez hérite d'un bras cassé sur une mêlée et revient dans le camp des Verts. C'est fini, croît-on alors. Touche pour les Verts dans leur camp, bonne prise de Darmanthé, regroupement des avants autour de lui, faute de Orthez, pénalité. Celle-ci est convertie en pénaltouche, à jouer sur les 22 m. Ballon gagné (vous ne le croyez pas, mais la touche va mieux, qu'on vous dit...), Orthez écroule le paquet, l'arbitre signale une pénalité sur les 22 m en bord de touche, mais elle laisse jouer l'avantage et là, le drop du bonheur ! On le doit à Gatuingt, et il n'avait rien d'évident. Ce drop est un pied de nez aux statistiques : Peyrehorade en avait marqué en tout et pour tout un seul en 20 matchs l'an passé. Ce drop en fait oublier un autre, fatal celui-là : le 16 avril dernier, à la dernière seconde du temps additionnel, Nafarroa avait marqué un drop qui otait à Peyrehorade le droit de disputer les phases finales...

Pour Peyrehorade, cette victoire contre un gros est très importante pour la confiance. La défense a été excellente, la conquête (touche et mêlée) a été bonne et des solutions ont été trouvées pour les ballons portés, tant en attaque (un essai marqué) qu'en défense (les Verts n'ont jamais été emportés). Les attaques ont un peu pêché sur la finition mais elles avancent et arrivent à créer le danger, donc pas d'inquiétude.

Mais aucun match ne ressemble à un autre et le déplacement au Boucau promet une belle foire d'empoigne. Si face à Orthez, on a vu beaucoup de jeu au large, très peu de mêlées, très peu d'affrontements frontaux des packs, on aura peut-être l'inverse au Boucau. Vivement dimanche...

Jean-François Peyrucat

 

Ils ont dit :

Régis Castetbon (co-entraîneur de Peyrehorade) : « Comme souvent avec les derbys, les défenses ont pris le pas sur les attaques. Si Orthez a gâché quelques points, nous avons montré une fois de plus notre capacité à ne jamais renoncer. Et ce drop à la dernière seconde est réjouissant... même s'il nous en rappelle un autre qui nous avait mal la saison dernière... »..

 

Stéphane Barberena (co-entraîneur de Orthez) : « Nous avons été supérieurs dans le jeu mais nous avons manqué de maîtrise et laissé des points en route. Ce match, et même celui gagné la semaine dernière, nous laisse sur notre faim. Nous avons également quelques problèmes à comprendre l'arbitrage avec les nouvelles règles ».

 

 

TEMPS Très chaud – SPECTATEURS : 675 - ARBITRE Aurélie Groizeleau (comité Poitou Charente) –

MI-TEMPS 15-14

 

Pour Peyrehorade 1 E de Bonnemayre (45e) – 1 drop de Gatuingt (80e) – 1 T (45e) et 6 P de Iralde (1e, 15e, 20e, 39e, 40e, 72e) de Iralde

 

Pour Orthez 2 E de Lagoardette (19e) et collectif (58e) – 1 T (58e) et P (6e, 8e, 15e, 41e, 71e) de Bourassin

 

Peyrehorade

Discazeaux – Iralde, Bonnet, Garcia, Berraute – Pasquier (o), Gatuingt (m) – Cassagne (cap), Darmanthé, Dubois – Darricau, Legain – Lescoulié, Bonnemayre, Darrieumerlou

Sont entrés : Mahamat, Dufau, Barère, Sandrez, Cibé, Teiletche, Passoni

Carton blanc : Bonnemayre (56e)

 

Orthez

Soriano - Laguardette, Broux, Bourassin, Lasserre – Herraiz (o), Cruzalèbe (m) – Duvert, Elissalde, Saint-Martin - Lafon, Lorenzo - Lakepa, Prieto, Cuyolla

Sont entrés : Boisson, Darnaudery, Bielsa, Soriano, Perez, Manolé, Cancau

Cartons jaunes : Broux (9e) et Elissalde (33e)

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G G P G P P

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

classement club points joués gagnés nuls perdus + - Diff essais + essais- Bo Bd
1 Nafarroa 57 16 12 0 4 372 197 175 42 17 5 4
2 Orthez 55 16 12 0 4 359 220 139 32 13 3 4
3 Mauléon 52 16 11 1 4 327 223 104 35 13 3 3
4 Morlaas 48 16 10 0 6 344 240 104 35 16 3 5
5 Peyrehorade 42 16 9 0 7 312 300 12 26 26 0 6
6 BTS 40 16 8 1 7 321 281 40 24 24 1 5
7 st.Paul Dax 37 16 8 1 7 258 291 -33 22 25 1 2
8 Lourdes 30 16 6 1 9 286 357 -71 25 36 0 4
9 Hasparren 27 16 5 1 10 239 326 -87 19 31 1 4
10 Hagetmau 25 16 5 0 11 254 355 -101 18 32 0 5
11 Aire 23 16 4 1 11 224 370 -146 19 39 2 3
12 Ger Serron Bedeille 15 16 2 2 12 236 372 -136 18 43 0 3
piliers
talonneurs
2ème ligne
3ème ligne
demi de mêlée
demis d'ouverture
trois-quarts
arrières

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

LE 11 MARS, REPAS GASTRONOMIQUE AU BÉNÉFICE DU CLUB

C'est devenu une habitude maintenant, notre club organise un repas gastronomique, concocté par un cuisinier réputé. Cette année, c'est Paul Bidabé qui sera aux fourneaux et le repas aura lieu le dimanche 11 mars, à Orthevielle. Le prix est de 45 euros.

Paul Bidabé, qui a joué au PS Rugby Pays d'Orthe, officie aujourd'hui à l'excellente table de Pottoka à Bayonne, aux côtés du chef Sébastien Gravé. Auparavant,il avait appris le métier chez Cousseau.

Ce repas est comme chaque année ouvert à tous. 

Vous pouvez d'ores et déjà réserver en téléphonant ou en envoyant un SMS (en précisant votre nom et le nombre de personnes) à un de nos co-Présidents :
Thierry Ladonne : 06.08.68.52.31.
Jean-Louis Bareigts : 06.12.54.87.44.
François Lafitte : 06.09.58.04.36.

FAITES PROFITER LE CLUB DE VOS TOOKETS

Vous avez une carte de crédit ou un compte sur livret à la Caisse Aquitaine du Crédit Agricole? Alors, vous pouvez aider le Peyrehorade Sports Pays d'Orthe sans qu'il vous en coûte un euro. Comment ? Tout d'abord, en ouvrant (si ce n'est déjà fait) votre espace personnel sur le site de votre banque (onglet "Accéder à mes comptes"). Dès lors, un compte Tookets est créé à votre nom et chaque fois que vous utiliserez votre carte ou votre livret, la banque créditera votre cagnotte "Tookets" (vous n'avez rien à faire, c'est automatique). Ces Tookets, vous ne pouvez pas en profiter vous-mêmes mais vous pouvez en faire don à une association de votre choix, inscrite au programme Tookets de votre caisse. Le Peyrehorade Sports Rugby est de celles-là. Donc, aux moments que vous choisirez, vous pouvez verser tout ou parte de vos tookets à votre club de coeur, où ils seront alors convertis en euros sonnants et trébuchants (à raison de 100 Tookets pour 1 euro). Ce sont des petites sommes mais les ruisseaux font les rivières...

Sur votre espace personnel, vous pouvez consulter à tout moment le montant de votre cagnotte Tookets (la banque vous enverra également périodiquement un mail pour vous en avertir).