Baptême de la salle Gaston Dubois à la Maison du Rugby

Jean-Louis Bareigts et Gaston Dubois

 

Révélation de la plaque par Thomas Dubois, un petit-fils de Gaston

Dimanche dernier (le 3 mai 2015), juste avant le match qui a vu la qualification des seniors pour les 16ème de finale, la Présidence du Club a organisé une petite réunion pour honorer Gaston Dubois, figure emblématique du Club, animé d'une passion intacte. La plus récente salle de la Maison du Rugby portera désormais son nom. Cette salle ne pouvait pas porter meilleur patronyme. Elle est en effet surtout consacrée aux réunions (y compris les repas), et on sait combien Gaston est attaché aux échanges, combien il a dû prendre des décisions. Elle pose aussi un regard sur le passé du club, sans lequel il n'en serait pas là aujourd'hui : elle comporte les portraits de joueurs de renom issus du club et elle jouxte la petite salle des archives du Club, une œuvre également chère à Gaston (qui a publié à la fin des années 80 un livre sur l'histoire de notre club, avec moult anecdotes, amusantes et intéressantes).

 

Nous vous proposons ici les textes des petits discours faits par Jean-Louis Bareigts, co-Président du Club et bien sûr, de l'heureux récipiendaire..

Le discours de Jean-Louis Bareigts, co-Président du Club

Nous ne pouvions vous rendre plus bel hommage que de nommer aujourd’hui la salle la plus récente de la Maison du Rugby, la salle Gaston Dubois, au milieu de générations de joueurs pour lesquels vous avez été le président, l’entraîneur, voire même pour les plus anciens, le coéquipier. La salle Gaston Dubois, à proximité de celle dédiée à "Bamba" Lesgourgues, votre grand complice, quoi de plus normal !
Cette marque de reconnaissance, vous la méritez pour cette vie tournée vers les autres et cette passion du sport, et du rugby en particulier. Je vous livre une petite anecdote : au sortir d’un tournoi de rugby, en plein débrief avec ses copains, mon fils, à l’évocation de Gaston et de ses directives au bord du terrain, déclarait : « Gaston, c’est le papa du rugby ». Je crois qu’il résumait bien ce que vous représentez pour toutes ces générations de rugbymen Vert- et-Blanc, pour ces plus de 2 800 jeunes rugbyphiles de l’école de rugby.
Pour faire court, mais c’est difficile de faire court avec vous, on retiendra essentiellement :
- Votre force de caractère assez exceptionnelle avec certes quelques colères homériques mais qui font partie du personnage.
- Votre capacité à animer des équipes de bénévoles, de passionnés comme vous. Et je ne peux passer sous silence votre complicité avec le Dr Dabadie, Bamba Lesgourgues et les plus contemporains, Pierre Dabadie, Jean-Pierre Duvert et Michel Hayedot.
- Cette passion pour les hommes puise certainement sa source dans vos convictions philosophiques et religieuses profondes.
- Votre vision du jeu résolument tourné vers l’offensive que vous avez imprimée définitivement au rugby Peyrehoradais.
Gaston, vous représentez beaucoup pour nous, vos successeurs et je vous l’avoue, nous sommes très fiers de suivre le sillon tracé pour assurer la pérennité de nos couleurs.
Gaston, toute cette œuvre accomplie, cette énergie, cette conviction développée n’auraient sans doute pas pu s’exprimer pleinement sans le soutien et la complicité de Jacky votre épouse, que je tiens à remercier également.
Merci et je vous propose de les applaudir…

 

La réponse de Gaston Dubois

J’adresse un double Merci, à Jean-Louis Bareigts et son équipe.
Le 1er de m’honorer, en donnant mon nom à cette salle.
En 2ème, de l’avoir fait de mon vivant, je peux ainsi en profiter.
Mais je n’oublie pas, que le Rugby est un sport d’équipe. Sans Bamba Lesgourgues et Pierre Lespare, les chefs de travaux, sans Alain Bluteau, le maître d’œuvre, sans Ladonne, Houeye, Coulinet, les gros œuvres, sans les artistes, le menuisier Dutauzia, et le carreleur Minvielle, sans les 80 bénévoles qui ont participé aux travaux durant 6 mois, et sans Jean-Claude Deyres (Vice-président du C. Général) et Alain Siberchicot ( Président C. Sportive du C. Général) qui, par un habile montage financier, nous ont octroyé, une subvention exceptionnelle, couvrant 90 % des frais engagés : sans eux, cette salle, n’aurait pu être bâtie.
Cette salle devrait porter le nom de 80 personnes, alors Merci, de me permettre de les représenter.
J’en suis, évidemment, très heureux !
Et je serais également très heureux de voir mon nom, après ceux de Joseph Dabadie et Bamba Lesgourgues, deux grands personnages du Rugby Peyrehoradais.
Je voudrais ajouter quelque chose, une phrase de l’Historien Du Mesnil que mon ami Bamba m’avait dédicacée pour la sortie du livre sur le Rugby de Peyrehorade et que j’ai faite mienne : « Nous avons prolongé de quelques mètres la Tranchée creusée pas d’autres, afin de transmettre aux suivants le travail commencé et à le poursuivre ».
Restons donc modestes mais soyons fiers.
Et, quand je fais le tour de cette salle, symbole de la Tranchée Peyrehoradaise, je suis fier, bien-sûr d’avoir été honoré, mais je suis fier, d’être Peyrehoradais, fier d’appartenir à ce club exemplaire.
Je suis fier de voir rassembler en ce lieu :
- Plus de 1000 coupes, ou 50 trophées, gagnés par nos joueurs.
- des portraits de nos 40 internationaux.
- des 6 titres (minimes-cadets-juniors-seniors 2-seniors 1) de Champion de France.
Je suis fier aussi de la grande photo réunissant joueurs, dirigeants, supporteurs, amis du PS, photo prise au cours de l’organisation de nos grandes fêtes.
Et, j’espère que nous sommes tous fiers, d’appartenir à ce club centenaire.
Alors, continuons à creuser la tranchée Peyrehoradaise, pour en faire un boulevard pour continuer à gagner des matchs, et peut-être un nouveau titre de champion de France.
Vive le Rugby, surtout s’il est Vert et Blanc. 

 Gaston et Jacky

 

 Jean-Louis Bareigts, Jacky et Gaston Dubois

 

 

 Pierre (un des fils), Gaston, Jacky et Thomas (un petit-fils)

 

 

 Vue parcellaire de la Dubois' family

 

PENSEZ À RETIRER VOTRE CARTE D'ABONNEMENT

La tribune du stade du Docteur Dabadie, entièrement rénovée, vous attend.

Les cartes de membre honoraire (plus prosaïquement, d'abonnement aux matchs)au Peyrehorade Sports Rugby Pays d'Orthe sont presque prêtes.
Comme vous le savez, avec le passage de 12 clubs par poule (au lieu de 10), il y aura 4 matchs supplémentaires dans la phase régulière. Comme dans le même temps, la quasi-totalité des clubs de la poule sont à moins d'une heure de voiture, il sera plus simple d'aller soutenir les Verts lors de leurs déplacements.

Etant valable aussi bien pour les matchs à Dabadie que ceux à l'extérieur, la carte d'abonnement aura cette année encore plus d'intérêt que d'habitude.
Indépendemment de tout cela, elle créée un sentiment d'appartenance au club.

Horaires et dates des permanences
- Le samedi 9 Septembre au Siège de 16 H à 20 H à l'occasion du match amical contre Guernica;
- Le samedi 9 Septembre Salle d'Aspremont durant le Forum des Associations
- Le vendredi 15 Septembre au Siège de 18 H 30 à 20 H. Avant veille du premier match de championnat à Lourdes
- Le vendredi 22 Septembre au Siège de 18 H 30 à 20 H. Avant veille du premier match de championnat à domicile contre Orthez
- Et enfin au guichet du stade lors des matchs à domicile.

Pour plus de détails, contacter Monique Casteraa momo224064@gmail.com

FAITES PROFITER LE CLUB DE VOS TOOKETS

Vous avez une carte de crédit ou un compte sur livret à la Caisse Aquitaine du Crédit Agricole? Alors, vous pouvez aider le Peyrehorade Sports Pays d'Orthe sans qu'il vous en coûte un euro. Comment ? Tout d'abord, en ouvrant (si ce n'est déjà fait) votre espace personnel sur le site de votre banque (onglet "Accéder à mes comptes"). Dès lors, un compte Tookets est créé à votre nom et chaque fois que vous utiliserez votre carte ou votre livret, la banque créditera votre cagnotte "Tookets" (vous n'avez rien à faire, c'est automatique). Ces Tookets, vous ne pouvez pas en profiter vous-mêmes mais vous pouvez en faire don à une association de votre choix, inscrite au programme Tookets de votre caisse. Le Peyrehorade Sports Rugby est de celles-là. Donc, aux moments que vous choisirez, vous pouvez verser tout ou parte de vos tookets à votre club de coeur, où ils seront alors convertis en euros sonnants et trébuchants (à raison de 100 Tookets pour 1 euro). Ce sont des petites sommes mais les ruisseaux font les rivières...

Sur votre espace personnel, vous pouvez consulter à tout moment le montant de votre cagnotte Tookets (la banque vous enverra également périodiquement un mail pour vous en avertir).